Catégories
Expressions

Vice et versa

Des choix de vie

Une carrière douloureuse

Blessure intérieure

A près de 36 ans de carrière dans le domaine de la santé, à prendre soin des autres, que je dilue ma propre souffrance dans les leurs, j’en arrive à l’âge ou ma capacité d’absorption a atteint ses limites.

Les blessures intérieures

Le cri

Des années à lutter contre les plaies extérieures et à essayer de cicatriser les blessures internes, beaucoup plus difficile à cerner et à maitriser. Ces blessures là me direz-vous relèvent de la psychologie ou de la psychiatrie parfois et nécessitent un long, très long processus de guérison.

J’ai toujours aimé suivre l’évolution favorable d’une plaie, l’accompagner dans les différents stades de sa cicatrisation, et ce fût toujours une immense satisfaction devant chaque fin de série lorsque je notais le mot « fin » dans ma transmission car j’avais participé à une oeuvre de réparation.

La part visible

Si le problème s’arrêtait là, comme un « bobo » d’enfant sur lequel la mère pose délicatement un baiser et fait disparaitre comme par enchantement toute douleur, une histoire brève et vite réglée. Malheureusement il est des plaies qui s’inscrivent dans une histoire longue et douloureuse qui marquent non seulement le sujet atteint dans sa chair mais également le soignant. Ce ne sont souvent que les parties visibles de blessures bien plus profondes qu’on ne peut imaginer. Lorsque l’on croit avoir fait une croix sur ces épisodes répétitifs, être passé à autre chose ou à quelqu’un d’autre, ces souvenirs restent marqués à l’encre indélébile dans notre mémoire.

Fenêtres de l’âme

Un exutoire

En tant que soignante, j’ai pris l’habitude d’ embrasser la souffrance des autres, d’étouffer les miennes pour proposer des solutions quelquefois en tatonnant car chaque cas est différent, et pour éviter de me noyer dans cet océan de mal-être visible par certaines manifestations et invisible de l’autre mais malgré tout perceptible, j’ai adopté la peinture artistique comme un dérivatif, un exutoire. Voilà 16 ans que je me suis lancée dans cette aventure, à tenter de recoloriser ce monde gris de la douleur.

Une sensibilité à fleur de peau

Il m’est arrivé à de nombreuses reprises en cours d’exercice de me sentir « saturée » prête à imploser ; mes solutions pour échapper à cet état furent de changer de secteur, d’essayer de trouver moins « pire » ailleurs, tout en restant dans le domaine de la sante, un secteur plus supportable pour ma sensibilité de plus en plus exacerbée par le cumul des émotions que la peinture ne m’a pas permis d’évacuer ces dernières années.

le temps du choix

Regard intérieur
Regard intérieur

Voilà trois ans que je ne me contente plus d’eclairer mon obscurité intérieure uniquement par la couleur, que je laisse enfin s’écouler sur la toile ce que je suis vraiment, car toute oeuvre met inconsciemment son auteur à nu. Je ne me cache plus, je ne veux plus être qu’ une apparence et exprimer ma réalité à travers mon art. J’ai enfin choisi de tourner la page douloureuse de ma carrière sanitaire afin de me consacrer uniquement à ce qui me fait du bien, il ne s’agit plus de réparer mais de créer.

Par mamounebricole

Professionnelle de santé, c'est un choix qui s'est imposé car j'étais destinée pour cela et artiste peintre comme thérapeutique personnelle pour exorciser tous mes démons intérieurs. J'ai toujours admiré mes parents pour ce qu'ils étaient mais aussi pour leurs capacités à bricoler : j'ai combiné la créativité toute féminine de ma mère et celle toute masculine de mon père pour n'en faire qu'une, ce qui explique mon côté touche à tout.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s